Nouvelles

La microbrasserie « Le Trou du Diable » passe aux mains d’une multinationale

Publié le 2017-11-09

COMMUNIQUÉ

Pour publication immédiate

 

Baie St-Paul, 9 novembre 2017 – C’est dans un souffle de stupéfaction et de désolation que l’Association des microbrasseries du Québec perd aujourd’hui un membre

Plus tôt ce matin, la multinationale Molson a annoncé l’achat de la microbrasserie Le Trou du Diable à Shawinigan. Selon les règlements de l’AMBQ, cette transaction retire de facto le privilège de membre à la microbrasserie.

 

Le président de l’AMBQ, Frédérick Tremblay, s’exprime en ces termes : « C’est dommage… Le Trou du diable est impliqué depuis de nombreuses années dans le développement des microbrasseries au Québec. Isaac Tremblay était d’ailleurs au conseil d’administration de l’Association. Souhaitons seulement que les valeurs qu’ils ont défendues pendant si longtemps continuent d’être appliquées et que cette acquisition pas Molson n’aura pas pour but de détruire ce à quoi Le Trou du diable a contribué à construire, c’est-à-dire une industrie de microbrasseries québécoises fleurissantes. ».

 

Dans la dernière décennie, l’industrie des microbrasseries a connu une croissance appréciable passant d’environ 4,5% de parts de marché en 2007 à près de 10% en 2017. L’engouement des consommateurs pour nos produits ne cesse d’augmenter. « Un de nos prochains défis d’industrie est d’améliorer notre communication vis-à-vis les consommateurs pour éclairer leur choix et identifier clairement les microbrasseries qui sont une propriété indépendante vs celles qui sont en réalité détenues par des géants » ajoute M. Tremblay.

 

 

À propos de l’AMBQ

L’Association des microbrasseries du Québec a pour mission de regrouper les microbrasseries du Québec, promouvoir et défendre leurs intérêts communs. Créée en 1990, l’AMBQ représente plus de 110 microbrasseries sur le territoire ainsi que 90% de la bière microbrassée au Québec.

– 30 –

 

Source : Marie-Eve Myrand,

Directrice générale

 

Lire la suite

Une première microbrasserie certifiée Qualité microbrasserie Québec !

Publié le 2017-10-18

Québec, 13 juillet 2017 - C’est avec enthousiasme que l’Association des microbrasseries du Québec (AMBQ) annonce la certification d’une première microbrasserie Qualité microbrasserie Québec.

Cette certification, octroyée par un auditeur externe indépendant, reconnait l’aboutissement pour la microbrasserie de l’implantation de tout un programme qualité au sein de son entreprise. Le Programme qualité de l’AMBQ ainsi que le Programme de certification sont issus d’une volonté collective des microbrasseries de se doter de mesures d’autogouvernance. C’est le fruit de nombreuses années de travail auxquels ont participé activement plusieurs microbrasseries, partenaires et experts du domaine.

 

Le responsable du comité qualité de l’AMBQ, Francis Foley, s’exprime en ces termes : « Cette première certification illustre la prise en main de notre industrie dans une approche qualité globale. Cette réalisation démontre la réelle volonté de nos membres à prouver au consommateur qu'on est fier de nos pratiques. »

 

Le programme qualité de l’AMBQ est une démarche volontaire des microbrasseries membres qui souhaitent mettre en place des pratiques qui supportent la fabrication de bières aux caractéristiques constantes et au respect des standards de l’industrie. La certification qui en découle permet, quant à elle, de se placer dans la perspective du consommateur et d’offrir une assurance qualité.

 

« La Microbrasserie Charlevoix, qui est la première à obtenir sa certification, ouvre la voie à plusieurs autres qui sont déjà dans un processus d’implantation du Programme qualité ou en cours de certification. L’AMBQ travaille à des actions pour mettre en valeur et faire rayonner la certification Qualité microbrasserie Québec. » ajoute M. Foley.

 

Des  informations  supplémentaires  concernant  le  Programme  qualité  et  le  Programme  de certification sont disponibles sur le site web de l’AMBQ : www.ambq.ca

 

À propos de l’AMBQ

L’Association des microbrasseries du Québec a pour mission de regrouper les microbrasseries du Québec, promouvoir et défendre leurs intérêts communs. Créée en 1990, l’AMBQ représente plus de 110 microbrasseries sur le territoire ainsi que 90% de la bière microbrassée au Québec.

 

– 30 –

 

Source : Marie-Eve Myrand, Directrice générale

 

Lire la suite

Budget provincial 2017 : des mesures positives et prometteuses pour le développement de l’industrie des microbrasseries

Publié le 2017-10-12

Québec, 28 mars 2017 - Alors que le budget fédéral annonçait la semaine dernière une augmentation de

2% des taxes d’accises sur la bière, ce sont des nouvelles positives et prometteuses qui se retrouvent dans

le budget provincial 2017. Positives, car on y retrouve des mesures pour faciliter le développement des

microbrasseries et de notre industrie. Prometteuses, car le gouvernement réaffirme son désir d’ouverture

à poursuivre les travaux pour améliorer notre cadre réglementaire.

Le président de l’AMBQ, Frédérick Tremblay s’exprime en ces termes : « Même si on ne retrouve pas

toutes les mesures qu’on aurait souhaité pour notre industrie, le budget présenté est positif pour les

microbrasseries du Québec. La taxe spécifique n’est pas touchée et ça, c’était primordial. Nous allons

poursuivre nos efforts pour faire en sorte que nos demandes de modulation de cette taxe soient

entendues ».

Les brasseurs artisans, qui depuis décembre peuvent vendre leurs produits pour emporter, sont

particulièrement favorisés par ce budget avec des mesures qui les visent spécifiquement :

• Ils auront dorénavant l’autorisation de vendre leurs produits directement à des titulaires de

permis de réunion (pour des fêtes, mariages ou autres événements).

• La possibilité pour ceux-ci de participer à des événements publics (salons, festivals) sera

grandement simplifiée.

« Après l’adoption du PL88, c’est une 2e grande victoire en peu de temps pour les brasseurs artisans. Ça

fait des années que l’AMBQ travaille pour favoriser leur développement et le budget d’aujourd’hui va

dans ce sens. Ils étaient étouffés par une réglementation d’une autre époque, c’est donc une nouvelle ère

qui se présente à eux. »

Parmi les autres faits saillants du budget, l’Association des microbrasseries du Québec est satisfaite de

constater différentes mesures pour stimuler le développement et le rayonnement des entreprises de son

secteur :

• Le MAPAQ s’engage à continuer d’appuyer financièrement les microbrasseries pour la mise en

place du système qualité en lien avec le programme de certification de l’AMBQ.

• Une aide financière de 4 M$ sur 5 ans pour la mise en place du Programme d’appui aux initiatives

de commercialisation du secteur des boissons alcooliques qui pourra permettre d’aller de l’avant

avec une campagne de promotion commune « qualité microbrasserie Québec ».

• Au niveau fiscal, une déduction additionnelle de 35% d’amortissement sur les investissements

visant à favoriser l’acquisition d’équipement de pointe.

Le gouvernement provincial s’engage à poursuivre les travaux de deux comités qui servent de tribunes

privilégiées à l’AMBQ pour continuer d’améliorer le cadre réglementaire et l’environnement d’affaires de

l’industrie brassicole québécoise :

• Modernisation de la RACJ

• Comité interministériel sur l’industrie brassicole

C’est d’ailleurs dans le cadre des travaux de ce comité qu’une étude économique et fiscale portant sur

l’industrie des microbrasseries est actuellement en cours. « J’en profite pour rappeler aux microbrasseries

de prendre le temps de répondre au sondage qui leur est acheminé. Avoir un portrait clair de la réalité et

des enjeux que vivent les micros est essentiel pour poursuivre notre travail ».

À propos de l’AMBQ

L’Association des microbrasseries du Québec a pour mission de regrouper les microbrasseries du Québec,

promouvoir et défendre leurs intérêts communs. Créée en 1990, l’AMBQ représente plus de 70

microbrasseries sur le territoire ainsi que 90% de la bière microbrassée au Québec.

– 30 –

Source : Marie-Eve Myrand,

directrice générale

(418) 265-2655

Lire la suite